03/01/2004

De l'exotisme

Les toits en pente et les églises: c'est mon exotisme à moi.
Cela fait trois ans que j'en vois pourtant, mais j'ai toujours cette impression d'être au coeur d'un reportage de TV5, comme quand j'étais au bled.
Toujours cette impression d'être une pièce rapportéee collée sur une image d'épinal...
Et toujours cette envie de voyeurisme: moi la minorité ethnique d'un petit village belge au fin fond de ze-profound-wallonia: que se cache-t-il derrière ces chaumières enguirlandées?Hep les gens y a t-il du bonheur chez vous? y a -til aussi des histoires de familles, des drames, des romans entiers au fond de vos chambres avec vue sur les vaches?Ca vous fait quoi d'avoir une 100%-arab-girl pour voisine?En fait vous vous en fichez tant que je ne sacrifie pas de mouton devant vos portes hein dites hein?(hmm l'odeur des brochettes de foie de ma mère ce jour-là me monte à la tête , une ivresse d'enfance logée au creux de la mémoire)
La minorité ethnique se sent parfoit bien seule loin du soleil, la greffe de la petite plante du sud prend lentement assourdie par le bruit de la société de consommation la bien-nommée.

14:28 Écrit par supertimba | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

... Sans diversité, l'humanité est tristounette....Alors que vivent les brochettes de foie préparées par les bons soins de ta mère...

Écrit par : movida | 03/01/2004

Les commentaires sont fermés.