08/02/2004

me myself and i (c'tait bien de la soul)

Il parait que je parle trop des problèmes du monde et pas assez de nos projets.Ouais y dit ça...C'est vrai que je suis capable de déblatérer pendant des heures sur la Palestine, l'histoire socio-économique de l'Afrique du Nord ou le trésor des templiers..Par contre dès qu'il s'agit d'expliquer purquoi je hais les voitures , je crains l'échec , pourquoi je suis si notalgique de l'enfance ou encore why je ne montre pas assez d'enthousiasme à l'idée de faire indépendant complémentaire là y a plus personne.
Je me mets pas assez à nu, et je cherche trop à faire plaisir à tout le monde.C'est le syndrome des ex-premiers de classes à grosses lunettes heagonales roses.
Tant que je le ferai pas je ne pourrai pas pondre mon bouquin je le sais.
faut que je déchire...Oh les joies de la noyade narcissique dans un verre d'eau

16:54 Écrit par supertimba | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.