28/02/2004

le fast-food de miss Roberta

Miss Roberta c'est mon chien.Un graaaaaandddddddd chien(je suis pas du genre yorkshire -chihuahua) du genre qui vous saute dessus et vous met par terre illico.
Elle donne tellement d'amour que je pars souvent à mes réunions coinços-design-d'application-oo-on-se-la joue avec un tailleur maculé de grosses touffes de poil roux que je laisse négligemment tomber dans les tasses à café en porcelaine vert-snob du no mans' land aseptisé.Miss Roberta a une stratégie sans faille pour se faire des en-cas à la carte
.Hé oui depuis que je suis dans ma ferme-immense-15-ans-de-retapage-minimum-no-chauffage, je fais du compost histoire de ne pas trop se la jouer bruxelloise émigrée à la campagne.
Le signal du compost elle le connait: moi baillant , les doigts gelés portant un seau de feuilles de poireaux et de brioches rassises, essayant vainement de rentrer dans des bottes en caoutchoux trop grandes
La strategie robertienne se décompose en qq steps précis:
-accompagner la femelle humaine porteuse du seau jusqu'à la grange au tas de compost.
-revenir avec la femelle jusqu'à la porte du logis en gambadant gaiement et en faisant mine de vouloir rentrer
-s'assurer que la femelle est bien rentrée en verifiant par la fenêtre d'un air innocent.
-courir comme une dératée jusqu'au compost
-revenir les yeux brillants avec un gros morceau de pain rassis dans la gueule et un air de satisfaction intense, le museau plein d'épluchures de tomates.
J'adore miss Roberta.

14:52 Écrit par supertimba | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

... La bise de passage...

Écrit par : movida | 29/02/2004

Les commentaires sont fermés.