09/03/2004

The usual suspects, the great intellectual thrill

Je repense encore à cette cassette anodine que nous avions loué ma soeur et moi dans un modeste vidéo club de Rabat.
Nous pensions nous embarquer pour un honnête et décérébrant film de gangsters , avec à peine un personnage féminin à a clé et Kevin Spacey nous semblait tout droit sorti d'un court métrage expérimental.
Le doublage Québecois n'arrangait rien(non pas qu'il y ait des kris de tabrnak à tous les coins de dialogue mais la prononciation des prénoms à l'anglo-saxonne suffit en général à vous mettre sur la piste).
Hé bien je me rappelle encore de cette soirée d'insomnie où nous avions visionné deux fois le film, encore sous le choc et la délectation de tomber sur une perle rare, un petit bijou de film noir, un labyrinthe tortueux et manipulateur digne des tous grands suspenses., à l'ombre inquiétante de Keyzer Sose.
Cette espèce de jubilation intense qui vous prend à la découverte d'une oeuvre, une vraie avec des tripes.
Qq moi plus tard nous découvrions que ce film faisait écho dans le monde entier.
Y a pas à dire , ma soeur et moi on a toujours eu du flair:)


23:39 Écrit par supertimba | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

... D'accord, mais... qui est Kaiser Soze?

Écrit par : serge aldagor | 10/03/2004

C'est moi ...

Écrit par : Pedro | 16/03/2004

Les commentaires sont fermés.