17/04/2004

dupontel my love

Albert Dupontel , une de mes idoles, un sosie intérieur avec son agoraphobie, ses frustrations et ses névroses affichées .
Un extrait d'une interview donnée à Libé:«J'avais le bonheur inquiet, c'est dire que j'étais bourgeois», déclame-t-il, pastichant Balzac.
P'tain y a des gens qui ont eu la même sensation que moi pendant l'adolescence , c''est dinnnnnnnnnnnnnguuuuuuuuueeeu.Iwapata.

13:28 Écrit par supertimba | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Supertimba agoraphobe, frustrée et névrosée mais des goûts très surs!

Écrit par : General Pattern | 17/04/2004

bein je vais pas te faire le coup d'orange mécanique et Beethov:)
Comme quoi , même si on vient du "tiers-monde"(beurk quelle expression), on flashe sur kubrick et les psychopathes mélomanes.

Écrit par : supertimba | 17/04/2004

Les commentaires sont fermés.