30/08/2004

coups de coeuuuuuuuuuuur!

Aujourd'hui en vrac marlgré un coeur en grisaille, qq éclaircies enchanteresses:
-Cosmopolis, Don Delillo, fabuleux conte cruel, sur le désenchantement d'une société, sur la furie d'un capitalisme poussé à bout, le tout sur fond de ballade en limousine  dans Big apple.
-l'énigme de la camera obscura, dévouverte par hassan ibn hassan au 10ème siècle,re-découverte par De Vinci qui crée la polémique: la technique aurait-elle servie pour la joconde, le saint suaire, les maitres flamands.Passionant , cela donne envie de lire une biographie de Da Vinci. L'homme est aussi fascinant que son oeuvre protéiforme
Les malheurs  de Lara ou plutot d'Olga Ivinskaïa , l'amoureuse de Pasternak immortalisée dans le magnifique Docteur Jivago.Le récit de sa vie houleuse est publié par le monde:
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3230,36-376866,...

Qq chose avec les écrivains russes, ce gout de la nostagie de l'épique des grands espaces, ce gout du tragique surtout.Ca  m'enflamme ca me transporte, écrivains russes je vous aimeuu!






 

22:42 Écrit par supertimba | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.