30/08/2004

folie.

Je suis en dedans et en dehors, je m'observe , voici donc ce clone occupée à me voler ma vie , l'univers lui semble un néant incontrolable, rires et larmes sous les étoiles silencieuses.
Je suis en dedans et en dehors, je m'observe, je ne suis pas à ma place , le tiroir essaie de se refermer, je m'enlise dans le piège, malade de nostagie, malade du passé à ne plus pouvoir scruter l'avenir.
Je suis en dedans et en dehors, je les observe, je ne m'adapte pas, tout semble faux sauf les lignes noires sur les pages blanches, sauf les poèmes où l'on prend le temps d'observer ce qui semble aller de soi.
Je suis en dehors , je les observe , pas de réponses, la solitude enfin et toujours, et ce désir irraisonné de tout  coucher sur le papier.

13:32 Écrit par supertimba | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.