04/11/2004

Rengagez-vous qu'y disaient

Merde on va rempiler pour 4 ans avec le zouave président du monde,pfffffffff c'est un cauchemar!

09:30 Écrit par supertimba | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Zouave Le problème n'est pas W, mais le vrai problème c'est qu'il a été démocratiquement élu.

On touche à la limite de la démocratie et, surtout, à celle du suffrage universel: la majorité des électeurs ne connait que la vague surface des choses et vote contre son propre intérêt, toujours en voyant le court terme (comme en Belgique où on vote historiquement pour une coallition réputée pour vider les caisse de l'Etat et précipiter la faillite de la sécurité sociale).

Un système bien meilleur serait un scrutin indirect (tiens donc, comme aux USA?) mais avec des grands électeurs indépendants. Le problème: comment garantir leur indépendance alors que toutes les insitutions et entreprises publiques sont noyautées par certains partis politiques (voir, par exemple, la RTBF se transformer régulièrement en vitrine électorale du PS).

Et encore... Aux USA il existe toujours une vraie presse indépendante (The Economist par exemple), ce qui n'est plus le cas en Belgique. Tous les grands médias sont dirigés par des hommes du PS: Philipot (RTBF), Lentzen (CSA), Delusine (RTL-TVi), Weekers (Canal/BeTV)... Sans compter plus de la MOITIE des administrateurs de la RTBF estampillés PS.

Même La Libre, cataloguée centre-droit, s'est vue obligée de publier hier un mea-culpa suite à la parution de l'article de Corentin de la Salle (dont j'ai mis quelques extrais sur mon Blog) probablement jugé trop 'libéral' par nos instances gauchistes.

Notre cher Miniss' des Affaires Etrangères a beau jeu de critiquer le corruption Congolaise, ce n'est pas mieux ici. Nous, Européens arrogants, nous permettons de critiquer et de ridiculier le choix (démocratique) du peuple Américain mais nous ferions mieux de nous concentrer sur la poutre que nous avons tous dans l'oeil.

Ceci étant dit, il reste quand même le président le plus désastreux des 20 dernières années. :)

Écrit par : SFo | 04/11/2004

hmmm corentin de salle je t'ai écrit ce que je pensais de lui, ce n'est pas une pensée libérale c'est une pensée nauséabonde; il devrait d'ailleurs rejoindre le think tank bushien, il y serait à sa place.
Quand à la presse libre aux usa, pas si sur, une ex grande journaliste de cbs a publié il y a qq temps un bouquin qui s'appelle "black listed", où elle décrit la pression et la censure/autocensure subie par plusieurs journalistes.
Journalistes qui d'ailleurs n'ont pas fait leur boulot au moment où il fallait poser les vraies questions(pourquoi l'irak, liens de ben laden etcc.) et qui se sont contenté de faire un mea culpa hypocrite(ny times compris) ces derniers mois.
Ceci étant dit je ne dis pas que tout est rose en Europe loin s'en faut.Je m'inquiète pour la démocratie en général, j'ai une impression de malaise permanent comme si ce système avait atteint ses limites sans que l'on ait de meilleurs alternatives.

Écrit par : suppetimba | 04/11/2004

Ben tiens... SFo, tu me fais bien rire... D'abord, tu nous dis que Georges W. a ete democratiquement elu, ce qui est discutable (en 2000 par exemple, Gore a obtenu plus de suffrages que Bush, pourtant c'est lui qui a ete elu... c'est democratique?), puis tu nous dis que le suffrage universel atteint ses limites et tu proposes un systeme indirect a l'americaine dont le resultat est justement de fournir, je cite, "le président le plus désastreux des 20 dernières années." Bravo le systeme! ;)

Bon, concernant le suffrage universel qui montre ses limites, tu as sans doute raison, supprimons le droit de vote aux femmes (qu'a-t-on ete leur donner le droit de vote a ces megeres), aux prisonniers (comme aux Etats-Unis tiens) et puis aux gauchistes et aux minorites... ca nous fera une belle democratie et puis ca nous rappellera le bon temps des annees 1920-1930 :p
Quant au scrutin direct ou indirect, il faut se rappeler que nos democraties sont des democraties indirectes, on vote pour un representant qui adopte des lois. Pourquoi ne pas se demander si justement le desinteret du public pour la chose politique (faut-il rappeller qu'aux Etats-Unis l'abstention bat tous les records?) ne vient pas justement du fait que le citoyen n'est plus du tout implique dans le processus legislatif? Ne serait-il pas plus judicieux au contraire de replacer le citoyen au coeur du debat politique?

Ensuite, a te croire on vivrait ici sous un veritable regime communiste ce qui est amusant vu que le modele economique dominant est bien le liberalisme... et puis dire que le PS est gauchisant, c'est aussi drole que de dire que Bush est musulman :p

Le seul point sur lequel je te rejoins, c'est que les europeens n'ont pas a se meler de la politique US; tout comme l'on aimerait que les Etats-Unis ne dictent pas la politique europeenne (ce qui est evidemment le cas...)

Supertimba: j'opine avec toi sur la fameuse presse "independante" et puis, concernant la limite du systeme "democratique" actuel, cessons de croire qu'un modele parfait existe et essayons plutot de construire un meilleur systeme tous ensemble...

Écrit par : Un Homme | 07/11/2004

Les commentaires sont fermés.