28/03/2005

timba découvre la vie

Hé oui parce qu'avant la vie se résumait à une bibliothèque et un ordinateur.Depuis que j'ai une ferme je découvre je découvre(bon toujours sans chauffage central, ce qui rend la découverte moins enthousiaste parfois!).
Aujourd'hui j'ai planté de la sauge et de la roquette en rangés bien alignées et j'avoue qu je ça m'a procuré un plaisir fou!
Un potentiel de bonheur beaucoup plus important que d'écrire une classe java faut bien l'avouer!D'autre part j'ai découvert le catalogue des graines baumaux et là c'était l'extase devant les aubergines blanches, les tomates mauves et autres cerfeuils tuberculeux.Ca y est une nouvelle passion est née: le potager.
Je tremble d'impatience déjà à l'idée de ma première fleur de thym plantée de mes blanches mains.
Merde c'est ça la vraie vie au lieu de se faire confir dans un cubicle.j'ai hate j'ai hate!

14:16 Écrit par supertimba | Lien permanent | Commentaires (63) |  Facebook |

27/03/2005

la complainte de l'exilé

Pour tout marocain à l'étranger se pose un jour la question du retour potentiel au pays.Et maintenant que je suis maroco-belge(héhéh fini la file humilante non-eu à l'aéroport et oui je peux réciter la branbançonne) et que je vais changer d'employeur je me la pose aussi.
Bon inutile de prendre exemple sur un de mes copains architectes qui se la pose depuis 14 ans entre deux aller-retour casa-bruxelles sans se résoudre à rentrer "définitivement" au Maroc.
C'est le définitif qui nous fait peur!Quand on voit tant de compatriotes risquant leur vie pour "hargui"'(littéralement bruler) vers l'europe ou quand on a des échos du dernier sitting des diplomés chomeurs à Rabat, on se dit mais t'es fou de retouner au bled, y ena plein qui t'échangeraient leur place.
En même temps l'appel du bled est bel et bien là.A chaque fois que je mets les pieds à Rabat ma ville natale, je me sens autre je me sens appartenir à cette terre qui m'a vu naitre, appartenir à la mer ,aux murailles rouges,au lycée français, aux marchands d'olives et à la criée du marché de bab el had.
LEs souvenirs affluent et puis toute la famille est là...
En belgique je commence à prendre mes repères mais j'ai souvent l'impression d'être une greffe voire une bougainvillée en pot qu'on prend soin de rentrer à l'intérieur par crainte du gel!
Comment expliquer ce schisme qui traverse chaque exilé qui fait qu'au final l'on se sente étranger dans les deux pays?Cruel dilemne..
Mon rêve serait de pouvoir faire du business au maroc suivant la formule consacrée:), business au bled se référant à une catégorie très généraliste allant du marchand de cachouètes grillées au trafiquant de drogue en passant par les importateurs de bassines chinoises.
Non je voudrais faire un truc sérieux en rapport soit avec les ntic, soit avec la gastronomie(mon autre passion) ou le tourisme.
Si d'autres blédards m'écoutent(hé larbi, anouar, lady m:)) et qu'ils ont des idées à vos claviers!
Mais mon autre rêve serait de publier mon roman et ça c'est ici que je pourrai le concrétiser...
A quand la télétransportation sapristi!(une tentative de remettre au gout du jour les saperlipopette, mazette, flute et autres palsambleu)

18:04 Écrit par supertimba dans lost in translation | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

16/03/2005

scandaleux!

Cliquez sur l'image, c'est proprement ecoeurant!Aloirs que suis en plein entretiens d'embauches et qu'on me demande de réciter des commandes unix( si si c'est arrivé), ça me déprime!

10:06 Écrit par supertimba | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

14/03/2005

Kraft haute couture

Préambule: ce n'est pas une blague!
Milka est d'origine polonaise, Milka est couturière, Milka exerce à Valence en France.Et... Milka a une petite page web logiquement appelée www.milka.fr et ce depuis 2001.Et devinez quoi ?Bien sur Kraft Food qui possède le chocolat Milka, celui de la vache mauve cette fois, depuis belle lurette n'avait pas pensé à enregistrer ce nom de domaine.On pourrait penser que l'histoire s'arrêterait là.Z'avaient qu'à y penser non?
Hé ben non en ce siècle où on en prend plein la gueule dès lors qu'on est un simple citoyen, Kraft intente un procès à la petite couturière qui ne peut pas utiliser son propre prénom!
Toute l'histoire est retracée sur le site de notre amie couturière, et je vous engage chers internautes à lui manifester tout le soutien que vous pourrez, à défaut de vous passer de votre ketchup ou de vos clopes(hé oui kraft=philipp morris= marlboro etc.)
La réalité dépasse toujours la fiction mais souvent de manière bien écoeurante.

21:12 Écrit par supertimba | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

look inside the kitchen: there is a strange creature.

En ce moment je voue un culte véritable à la cuisine, du monde entier d'ailleurs.C'est arrivé à un point où si je n'ai pas d'ail, d'oignons, de persil de lait de coco ou d'épices(surtout le cumin madre dios), je suis capable de fondre en larmes.
Et je lis des bouquins de cuisine comme si je lisais du Jamas Ellroy: j'y prends un plaisir pas possible.
Plus tous les ouvrages de gastronomie moléculaire: je crois que j'ai soulé certains interlocuteurs récemment en leur parlant pendant 20 mn top chrono du nombre de mayonnaises qu'on pouvait obtenir à partir d'un seul jaune d'oeuf:)
J'adore savoir le pourquoi du sel dans les blancs en neige, le pourquoi du jet de citron dans le caramel, le pourquoi du bain d'eau froide dans la cuisson des légumes verts, etc etc...
C'est simple je suis capable de passer une journée entière à tester de nouveaux pains, de nouvelles pates à nouilles(hé oui je fais partie de ces fous qui ont acheté un laminoir), une sauce au nuoc-mam ou de controler la bonne température de cuisson du caramel.
Et ça devient obsessionel : si j'avais du temps je m'inscrirais bien à un cours de chef.
L'obsession déteint également sur mes programmes télé ou mes bookmarks: 3 colonnes sur l'ordi et le plaisir de regarder des chefs executer cinq plats différents en 20 mn dans Ready steady cook.
Lors de mon dernier voyage au Maroc j'ai ramené comme un trésor de l'huile d'argane, que je dispose à compte-goutte précieusement dans mes salades , dips et autres hoummos avec une joie intense.
Rhaaaaaaaaa et cette delectation de faire quelque chose de ses mains loin de tout écran d'ordinateur!Rhaa le bruit et l'odeur des oignons crépitant dans l'huile d'olive, la magie de la cardamome alliée aux graines de cumin, le croustillant de la feuille de brick qui cache jalousement une farce sucrée salée, le charme de la salade chaude au poulet , au miel et aux tomates séchées, la brusque caramélisation du vinaigre balsamique, le moelleux tentateur d'un gateau au chocolat sans farine,le parfum d'un tagine aux citrons confits aui a mijoté longuement dans sa sauce au safran, la magie de la levée du pain et la lente formation des alvéoles, le choc du roquefort avec la pomme verte et les pistaches grillées...Je pourrai en parler pendant des heures!

11:16 Écrit par supertimba | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

12/03/2005

exposition : juifs du Maroc.

Hé oui ils font intégralement partie de notre culture marocaine! Et ce dès les premiers peuplements berbères du bled.Chouette expo et détails ici:
http://www.mjb-jmb.org/fr/juifmarocexposition.htm 




15:01 Écrit par supertimba | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

05/03/2005

brown requiem again!

Je ne trouve pas les mots pour dire combien l'affaire naima -remmery me choque.
Voilà une jeune femme intégrée dans son village, parfaitement bilingue,sérieuse qui travaille dur dans son entreprise , est appréciée de son patron qu'on force à démissionner pour cause de foulard.
Un patron menacé de mort par une organisation racisté d'extreme-droite!! mais où va-t-on en Belgique?????.
Quel est ce nouveau règne de la terreur et de la mort des libertés?Nausée et éceurement voilà ce que j'ai éprouvé.
On commémore aushwitz, on fête la libération mais la haine imbécile est toujours là palpable.Qui sont ces crétins qui jugent les gens sur leurs origines ethniques ou leurs croyances?.Travailler sérieusement , payer des impots, participer à la vie de sa collectivité , parler les deux langues nationales ne leur suffit pas, seul le sang parle pour eux.Mais vers quelle société exécrable est-ce qu'on se dirige???
Putain y a des jours où j'aimerais vraiment être envoyée en cobaye sur Mars!

14:01 Écrit par supertimba | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |