27/06/2005

ze corporate attitude,man.

Aujourd'hui dans Ze-Boite on me l'a dit explicitement:"leçon numéro 1: don't trust anybody, malgré tous les corporate buzzwords qui parlent de team , de solidarité et autre esprits d'équipe".
J'en suis restée KO.Je me sentais dans la peau d'une minable idéaliste qui refuse de se la jouer Consultant_Rastignac.Et là je me voyais obligée de me transformer en requin.Décrypter les sourires, adopter le donnant-donnant, se méfier des discussions innocentes , ne pas se confier ni dévoiler son humanité: ze corporate attitude.Ouais parait que c'est ça la mentalité de winner dans Ze Boite.
Quand au "get à life" ça reste une option, une case à cocher dans une journée de plus de dix heures où l'on cache pudiquement ses heures sup non-payées.
Requin ou rien c'est la règle m'énoncait-il en détachant ses mots et en souriant pour atténuer ses propos.Et il avait l'air d'y croire , c'est sans doute ça qui m'a paru stupéfiant.Les mots tombaient dans la tour de verre et glissaient sur moi , enfin un autre moi, une espèce d'alien du style oh oho i am an alien i am a morrocan alien(pardon sting).
Jouer le jeu passe encore, mais y consacrer toute sa vie, la résignation dans le regard pendant que les enfants grandissent au loin?
Je suis retournée abasourdie m'assoir devant mes deux pc, l'âme chagrine , une désillusion en plus dans ma tête de post-ado-manga-afficionada.Mon sandwich solitaire ramolissait devant le command prompt rose.Ultime pied de nez à la morosité ambiante.Allez, ne plus prononcer open source pour ne pas être démasquée.Vite adopter le masque du requin narquois, bref regard dans le miroir:merde j'ai lair trop gentille, catastrophe.Demain c'est décidé je remets mon tailleur maraud, canicule ou pas!



22:28 Écrit par supertimba | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

Courage... and remember: "You are not your job. You are not how much money you have in the bank. You are not the content of your wallet." ;)

Welcome to Fight Club...

Écrit par : Un Homme | 28/06/2005

J'insite pour rester choquée Ce que tu écris sur le super monde du travail ne m'étonne pas, mais étant moi-même hyper idéaliste cela continue à me choquer, on a breau voir ça tous les jours, je n'en reviens toujours pas... et c'est une bonne chose ;).
Je pense à toi... courage tu n'es pas seule (et moi non plus d'ailleurs, ouf!)
PS : perso; les tailleurs à part pour le jour de l'entretien (et encore) j'ai oublié depuis longtemps à quoi cela ressemble : je cultive ma différence entre autre par mon look (pas spécialement original mais qui ne
ressemble qu'à moi), cela me permet de ne pas être trop dans le "moule"
Yam

Écrit par : Yam | 29/06/2005

merci pour votre soutien:) yam j'ai aussi un look bien à moi mais on a une dressing policy qu'il faut parfois respecter à la lettre.
un homme: oh oui je me souviens de ce film:) excellent edward norton.

Écrit par : supertimba | 30/06/2005

Trepalium Excellent Brad Pitt aussi dans Fight Club!

Ca m'a fait faire un tour sur evene.fr ton post... curieux de me rafraîchir de quelques quotes:
"Lorsqu'un homme s'installe avec un travail dans un coin, il abandonne autant de vie qu'il acquiert de connaissance." William Butler Yeats

... et cela m'a fait automatiquement repenser à Confucius:
«Qu'est-ce qui vous surprend le plus chez les humains?»
Confucius répondit :
«Ils perdent leur santé à faire de l'argent et par la suite perdent tout leur argent à tenter de la retrouver. En pensant anxieusement au futur, ils oublient le présent, de sorte qu'ils ne vivent ni le présent ni le futur. Finalement, ils vivent comme s'ils n'allaient jamais mourir, et ils meurent comme s'ils n'avaient jamais vécu...»

Écrit par : Amine | 30/06/2005

Les commentaires sont fermés.