27/06/2005

ze corporate attitude,man.

Aujourd'hui dans Ze-Boite on me l'a dit explicitement:"leçon numéro 1: don't trust anybody, malgré tous les corporate buzzwords qui parlent de team , de solidarité et autre esprits d'équipe".
J'en suis restée KO.Je me sentais dans la peau d'une minable idéaliste qui refuse de se la jouer Consultant_Rastignac.Et là je me voyais obligée de me transformer en requin.Décrypter les sourires, adopter le donnant-donnant, se méfier des discussions innocentes , ne pas se confier ni dévoiler son humanité: ze corporate attitude.Ouais parait que c'est ça la mentalité de winner dans Ze Boite.
Quand au "get à life" ça reste une option, une case à cocher dans une journée de plus de dix heures où l'on cache pudiquement ses heures sup non-payées.
Requin ou rien c'est la règle m'énoncait-il en détachant ses mots et en souriant pour atténuer ses propos.Et il avait l'air d'y croire , c'est sans doute ça qui m'a paru stupéfiant.Les mots tombaient dans la tour de verre et glissaient sur moi , enfin un autre moi, une espèce d'alien du style oh oho i am an alien i am a morrocan alien(pardon sting).
Jouer le jeu passe encore, mais y consacrer toute sa vie, la résignation dans le regard pendant que les enfants grandissent au loin?
Je suis retournée abasourdie m'assoir devant mes deux pc, l'âme chagrine , une désillusion en plus dans ma tête de post-ado-manga-afficionada.Mon sandwich solitaire ramolissait devant le command prompt rose.Ultime pied de nez à la morosité ambiante.Allez, ne plus prononcer open source pour ne pas être démasquée.Vite adopter le masque du requin narquois, bref regard dans le miroir:merde j'ai lair trop gentille, catastrophe.Demain c'est décidé je remets mon tailleur maraud, canicule ou pas!



22:28 Écrit par supertimba | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

13/06/2005

la nuit je rêve à la mer

La tour de verre m'avale le matin, me recrache le soir.Tip-top le laptop qui se révèle aussi lourd qu'un boulet de galérien lors du port de talons(la-petite-panoplie-de-la-parfaite-consultante).La tour de verre nous happe tous avec nos badges absurdes, traaaaaak trak trrrrrak trak fait la porte automatique avec un méchant bruit de caisse enregistreuse.Des heures devant deux machines, alone in the universe, manager courant au loin, nerveusement, le monde va s'écrouler si nous ratons la réunion.clap clap fait le clavier, shrrrrrrrp fait le café, pfshhhhhh fait la cigarette.La nuit je rêve à l'océan, le jour j'oublie le ciel.

22:48 Écrit par supertimba dans Faut bien gagner sa croute | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |