30/10/2005

DVD mood of the moment

Great tv show!A voir en VO evidemment et absolument!Morbide, hilarant, touchant, émouvant, brillant, les mots me manquent et de plus l'héroine Georgia est mon clone !Welcome to the undead world, where open space is still a reality!
Pour en savoir plus: Dead like me

23:55 Écrit par supertimba | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

27/10/2005

Just when did it start?

I mean becoming unhappy?I can't even remember..
All that i am sure of is this warm solitude that hangs around me all the time.

01:21 Écrit par supertimba | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

25/10/2005

Life is a cubicle

Ramadan dans le cubicle c'est triste je ne vous dis que ça!En plus en Europe on a vraiment l'occasion de tester sa foi: pas question de jouer au martyr comme au Maroc ou de sortir son regard vitreux de l'après-midi hypoglycémique!
Non il faut tenir tête et faire la fière , assumer quoi: regarder je suis une modern muslim, je jeune et je bosse et je suis des trainings sur le project management.
P.. c'est dur quand même, aouch les lunch meetings où il faut rester stoique devant les sandwich thons mayonnaise(bon là facile), les redoutables cocktails d'après boulot où les bouchées de poulet yakitori vous font de l'oeil(ouais la journée est longue) et surtout surtout... ne pas faire subir son haleine ramadanesque dans les ascenseurs surbondés des tours.
Ouais toujours les deux cultures, toujours à faire le grand écart, tout ça merde parce qu'on aime victor hugo et le malhoun, les crêpes suzette et la shebbakya et qu'on s'accroche comme une malade aux deux rives de la méditarranée, au risque d'avoir le mal de mer!
Et puis cette petite voix qui vous menace toujours: are you going to spend the next 20 years of your life in an open space?
L'illusion de l'abolition de la hierarchie alors que le pouvoir est là, palpable , les requins rodent dans l'open space, les sourires flambent à la machine à café, les mitrailletes prêtes à tirer pendant que vous pensez à la première bouchée de dattes du soir.
Mais vous le savez mon slogan est désormais: lost in translation...

00:10 Écrit par supertimba | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

11/10/2005

l'impossible eldorado

Mon frère je voulais te dire que oui j'ai vu la larme dans tes yeux.
Balloté entre "puto de negro" et azi" tu as regardé le barbelé absurde qui séparait la misère d'une forme d'espoir, même si l'espoir c'était les camps.Là au moins on ne risquait pas te réveiller avec une machette la nuit.
Oui mon frère j'ai vu ta larme couler à l'enclave, l'impossible enclave entre nord et sud, entre les légaux et les illégaux, entre la désolation et la prospérité même illusoire.
On t'a traité d'illegal et tu ne comprenais pas: marcher sur la terre des hommes pour cherchez le gite et le couvert est désormais une affaire d'équerre, de compas et de cartes.
Ils appellent ça une carte de séjour et toi tu dis carte de vie, carte de survie.
Oui mon frère j'ai vu ton corps décharné transporté en camion aux confins du désert, pour t'éloigner de l'enclave, bannir l'espoir de ton coeur.
On t'a traité en animal et tu criais ta dignité, tu hurlais ta normalité.
Mais qu'est-ce que la normalité dans un monde de visas?
Et pendant que l'on discute dans les hautes sphères comment mieux te refouler, te juguler comme une épidémie abjecte, t'empêcher de traverser la frontière des hommes, comment te renier par n'importe quel moyen,ceux-là même qui nous considèrent nous les légaux, comme de simples"ressources" humaines, ton esprit lui était déjà loin, tu allais recommencer.
Des milliers de km sous le soleil brulant,bruler les cartes , bruler vers l'impossible eldorado.Ils ne comprennent pas ton impossible voyage, ils ne connaissent pas ta volonté.
Car tu n'as rien à perdre n'est-ce pas,tu as tout laissé derrière toi pour l'ailleurs rêvé.Les mots sont faibles, les mots sont laches, les mots ne peuvent pas décrire ce que tu as vécu.
Tu remaches ta déception mon frère et tu serres les machoires ,je le vois.Tu voudrais l'arracher cette liberte, tu voudrais brandir ta dignité.
Tu reviendras et d'autres avec toi, tu préfères chercher la mort plutot que de l'attendre
La larme ne coule plus.

00:58 Écrit par supertimba | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

08/10/2005

ramadan is here

pause digestion avant de me lancer dans mes discours ramadaniens.I'll be back!

13:16 Écrit par supertimba | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |