31/12/2005

Holy shit!

Non je ne cherche pas à imiter notre ami kingstoune alias ayoub; c'est juste qu'on est le 30 decembre que je suis en train de me farcir un financial traning avec des américains an costard dallas qui me parlent de taxes us avec un accent bostonien des plus purs, que mon mari me fait la gueule et que putain tu ne peux pas raconter tes emmerdes à qui que ce soit parce qu'il y a personne à qui les raconter.Ma dernière copine "zmagria" est rentrée au maroc chez papa maman parce que cette lacheuse trouvait la vie en Europe décidément trop dure.
P...................Encore plus seule, comme si c'était possible
Rhaaaaaaaaaaa envie de gueuler, de foutre camp dans un ashram pour apprendre l'hindi à l'aise(j'ai commencé l'alphabet devagarani et avec mes horaires de boulot j'aurais fini quand ma machoire supérieure sera dégarnie) et prendre des cours de chef cuisiner tout en m'attelant à un roman.
Impossible isn't it, parce qu'entre temps il faut la gagner sa vie, expression débile et asservissante! Voilà pourquoi ce grand shiiiiiiiiiiit sous la neige.

Rhooooooo mais je sens qu'on ma sérieusement mentie sur la vie, c'est le bordel total!C'est la déception garantie, c'est qq secondes de bonheurs pour des décenies de tristesse et d'ennui profond.
Sorry people, mais je ne me sens pas dans le mood happy new year , j'admire ceux qui ont des certitudes, moi je n'ai plus que des doutes.

00:15 Écrit par supertimba | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

Commentaires

Ça ira ça ira Salut Sa7ebti,
Ton mari doit être le jumeau du mien. Ils font tous la tête, question de s'affirmer:-). Yallah a sa7ebti, des moments pareils font partie de cette $&^ de vie. Allez, un peu de méditation, imagine Henderson (moi c'est Leonard Cohen), imagine une plaine, du sable, un bout de montagne. Ma mère qui est ici me disait hier que je ressemble tellement à mon père pour mes silences introspectifs, mes insomnies, mes moments de malheur que j'avale et que je n'exprime jamais etc.. En te lisant, je me retrouve tellement dans cette solitude. Mais ce ne sont que des moments passagers, heureusement qu'il y a les autres moments pour nous faire oublier cela. Dans mon cas, je m'imagine ailleurs, je regarde sans regarder, j'écoute sans écouter, le sourire aux lèvres. Mais parfois, ça fait tellement mal que j'ai juste envie de partir, déguerpir loin très loin.
Wash dert lik? Voilà que j'ai les larmes aux yeux parce que je réalise une fois de plus que je ne pourrai jamais plus prendre la main de mon père, encore moins l'embrasser et ça me fout la plus grande des peines. Mais ça ira ça ira.
Je te souhaite plein de moments agréables car tu nous en procures tellement avec tes billets. Je te souhaite plein de succès, de bonheur et de santé. Et puis pense au jardin et au potager et à ce que tu y planteras le printemps prochain.
Gros mwah et va dire à ta moitié de cesser de faire la gueule, la vie est trop courte pour bouder.
Affectueusement,

Écrit par : loul | 31/12/2005

Cafard... Tu as bien raison Loula... tellement raison...

Supertimba, juste sur ta dernière phrase, "Sorry people, mais je ne me sens pas dans le mood happy new year , j'admire ceux qui ont des certitudes, moi je n'ai plus que des doutes."
Personellement, c'est mes doutes qui me permettent d'avancer...
Si je devais avoir des certitudes, cela voudrait dire mettre une croix àa jamais sur ici ou sur là-bas, et je ne peux me résoudre ni à l'un ni à l'autre...
Lost in translation? Yes m'am, again and again...
A défaut de new year, Happy life....

Écrit par : Amine | 01/01/2006

merci les amis d'être là le monde est en train de s'écrouler autour de moi mais je vous remercie de vos paroles.

Écrit par : supertimba | 01/01/2006

Ce ne sera qu'un nuage passager SuperTimba,

Bonne année Sa7ebti! Dis-toi que si le monde s'écroule ce n'est sûrement pas de ta faute! Yallah a lallahoum, ne te laisse pas abattre.
Tiens pour te faire sourire imagine un réveillon de fin d'année avec les deux belles-mères, même le plus bollywoodien des scénarios ne pourrait exprimer l'absurde de la situation. Et heureusement que je n'ai pas pris une goutte avant de revenir à la maison. A un moment, ma mère fait une fixation sur mon enbompoint (yes I am bouboulina) et là Loula pour faire plaisir à sa mère commence à danser et elle qui me répète tu dois danser au moins deux heures par jour pour perdre du poids. Puis, sans crier gare elle reproche (gentiment, mais reproche pareil) à son gendre de ne pas prendre soin de moi. Et puis, là l'autre belle-mère s'y met et moi qui demande avec tout le tact sur terre qu'on change de sujet. Film ou khlass.
Yallah lallahoum, porte-toi bien et t'as tjrs mon mail si le coeur te disait de papoter un peu.
Mwah

Écrit par : Loula | 01/01/2006

juste envie de déposer un mot là ... et voilà que j'en ai déposés exactement trente six, une appostrophe, deux parenthèses, deux ou trois virgules et trois points de suspensions (je ne mettrais point de point final)

Écrit par : laseine | 02/01/2006

Courage! Bonne annee Timba et bon courage. Dis-toi que tu n'es pas seule, car meme si certains de tes amis sont partis, il y en a d'autres que tu ne connais pas encore pas loin :)

Écrit par : Un Homme | 02/01/2006

Mais où est SuperTimba? Salut Sa7ebti,

C'est le financial plan qui t'éloigne de tes lecteurs et lectrices?
Mwah

Écrit par : Loula | 08/01/2006

Les commentaires sont fermés.