01/08/2006

 Earn your bread

Mais oui mais oui je vous vois venir la pause pub a duré  longtemps.Mais il y avait comme une envie de pas bloguer dans l’air, un rejet soudain de l’exercice vain du fixatoire.

 

Et bien pendant que ce monde de dingues continuait sur ses avancées tragiques voire grotesques si ce n’était aussi dramatique(pas la peine de jouer les journalistes impromptus à Beyrouth suivez mon regard), je retrouvais la smala familiale pour quelques jours.

Griller en famille ensemble me réjouissait outre mesure il faut bien l'avouer.

Quelques veut dire trop peu dans le contexte actuel puisqu’il s’agissait de 10 jours.10 jours où j’ai soudain eu cette poigne au coeur qui vous fait vous apercevoir que vos parents vieillissent et qu’il est temps pour vous de pondre une glorieuse descendance sur cette planète dégénérée.

C’est assez douloureux de constater que vos parents ne sont plus les formidables titans de votre enfance qui semblaient avoir réponse à tout.

C’est effrayant de constater que votre syndrome de peter pan ne vous a pas quitté malgré les années qui passent et que vous ne refusez toujours pas un bon goldorak de derrière les fagots ; alors qu’ado vous aviez l’impression qu’adulte (le terme est laché) une révélation cosmique vous ouvrirait les secrets de la maturité et de la félicité absolue et que le rite de passage s’accompagnait d’un petit manuel à l’intention des nuls de chez nuls de la vie pratique.(le terme est laché aussi).

 

Malgré le soleil, le bruit des vagues et toutes ces images d'épinal il n'y avait plus l'insouciance d'antan.

 

Revenue en belgique le coeur gros de n’avoir eu que quelques jour pour dire à ma famille combien je les aimais(non ça n’arrive pas que dans les films de série B des après-midi de TF1), plusieurs solutions s’offraient à moi pour oublier de déchirement annuel : me replonger dans les travaux de la maison , me replonger dans le monde des costards gris en haut des tours d’ivoire et faire du pain maison.

Ne me regardez pas comme ça mais il s’avère que nettoyer une étable et faire du pain de seigle maison s’avèrent les meilleurs thérapies contre l’éloignement familial et l’oppression des timesheets.

 

Foin de verve j’ai une pres (comme ils diiiiiiiiiiiiseeeeeeeeeeent) à terminer qu’il faudra administrer à une audience hostile qui plus est : peut-être qu’en faisant passer le tout avec du pain de seigle maison...

 

10:37 Écrit par supertimba dans Tout et rien à la fois | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

Bonne reprise Supertimba tu déchires wellah :)

j'ai pensé que ça y es tu t’es habituée à ton statut de lost in translation... les lendemains de retour c’est toujours comme ça : une nostalgie et un brin de déprime .... allez fais pas cette gueule là : la famille tu la verras et reverras à volonté (tant que ton compteur des nombres de jours de congé le permet )

J'ai bien aimé ta réflexion sur les parents qui ne sont plus « les formidables titans de votre enfance qui semblaient avoir réponse à tout. » . wellah j’ai fait la même remarque. Maintenant mes parents me demandent même de leurs expliquer telle ou telle chose, alors qu’il y a pas si longtemps ils avaient réponse à tout ( quitte à en rajouter et donner des réponses erronées :) )
Et Moi je préfère ce « il y a pas si longtemps » .

Écrit par : Larbi | 01/08/2006

assalamou aleikoum;-) assi larbi ghbour hada:)wa ra hna f belgica machi f la france des lazy des rtt:)
Lmouhim au moins j'ai ramené un bronzage correct!
Sinon le il y a pas si longtemps c vrai que ça nous manque...

Écrit par : supertimba | 01/08/2006

hillow belgica ach hadchi a lalla! :))
bon,ton paragraf sur les parents qui vieillissent, c toute l'histoire de mon existence daba. la reflexion ininterrompue. c un tel choc, tu as raison..lorsque mon pere a commence a porter un dentier, ca ma fait leffet dune gifle dans la gueule. Bizarrement, ma mere n'a pas ete si destabilisee (heureusement pour elle hein!). pour moi,ct "le plus bel homme du monde a un dentier".apocalypse now. Bon,le debat est plus profond en realite,mais za3ma je le prends pas au serieux...:p

aji,had lqadia dial l'etable dial bssah?
xoxo

Écrit par : n ajlae | 02/08/2006

wa yeh a lalla al 9adya dial l'étable bessa7: khtak aicha f une ferme lol:)tu m'as émue avec l'histoire du dentier c vrai que c terrible le temps qui passe.

Écrit par : supertimba | 02/08/2006

eh wi... une vraie ferme hein! je croyais ke ct juste facon de parler..a lalla c'est tres bien.je sens que c'est ce que je vais faire en rentrant au maroc: aller passer un peu de temps ailleurs.

quant au dentier, si jen parle sur ton blog, c ke la convalescence dazete :) ptetre un ptit post chi nhar sur le sujet.

Bises!!!

Écrit par : najlae | 02/08/2006

Les commentaires sont fermés.