07/08/2006

Les larmes de Fouad

Les larmes de Fouad Sinora aujourd'hui, devant la ligue arabe.
Le désespoir en bandoulière
L'impuissance et la lacheté des interlocuteurs.
Les images qui défilent comme un film de série B mal réembobiné.
Le coeur déchiré j'ai pleuré avec Fouad, pleuré de rage et de colère.
Rien ne sert de commenter , de ressasser , de crier l'humilation.
Tristesse infinie qui nous laisse sans mots devant l'indicible.
Silence on tue.

22:29 Écrit par supertimba dans Ras le bol | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Les larmes de Senioura Fouad Senoiura pleure comme Abouabdellah en quittant l'Andalousie en 1492. Mais j'espere que 2006 ne sera pas pour nous un autre 1492.

Je fais partie d'une generation qui n' a connu que Nakssa, Naqba, defaite, hazima...Mais jamais de victoire, si tente qu'on puisse parler de victoire dans une guerre ou il n'y a que ceux qui ont servecu pour dire qu'ils ont gagne ou perdu. Cette derniere guerre du Liban ne verra sortir ni vainqueur, ni vaincu. Israel "l'invincible" a perdu la credibilite de son armee; le Liban son infrastructure et un millier de victimes... Mais tout n'est pas encore termine. Il en mourrera encore beaucoup d'innoncents avant de voir surgir la paix au Moyen Orient. Vivra t-on suffisamment logtemps pour assister a la paix et a la reconbstruction, il faut le souhaiter.

Salam

Écrit par : Chakazoulou | 13/08/2006

Les commentaires sont fermés.