25/11/2006

Les gonzesses et moi: première partie

 

Aujourd’hui je m’en vais vous parler des gonzesses et pas n’importe lesquelles : je vais vous parler des gonzesses qui m’énervent.Pourtant je fais partie de la gente féminine et je devrais faire mon possible pour défendre le sexe dit faible tant les injustices contre les femmes sont flagrantes dans ce bas monde/

Mais c’est plus fort que moi : est-ce parce que les écoles d "ingénieurs étaient peuplées majoritairement de collègues masculins  où est-ce mon côté garçon manqué soigneusement camouflé , toujours est-il que j’ai souvent pesté contre des gonzesses. Et voici pourquoi.

 

La pouffe de la rue commerciale : hé oui car du haut de ses talons de 10 cm anti-pavés , et pourvue de son master en course en string, la pouffe guette dans la rue commerciale. La pouffe est à l’affut surtout quand vous êtes au bras de votre chéri et que vous avez le malheur d’avoir oublie de vous assener une couche de mascara .

La pouffe autrement appelée bimbo est fière de son brushing,voulait devenir Barbie étant petite, rit de n’importe quoi à gorge déployée , ne mange jamais son rouge à lèvres(ben oui moi ça m’arrive tout le temps), porte un mini sac dans lequel il est impossible de glisser un livre de poches et se poste sur son territoire en matant tous les postérieurs masculins qui passent. La rue devient affaire de conquête et il faut avouer que peu d’hommes (à ma connaissance) résistent aux diplômées en minauderie. Pour peu que vous portiez des lunettes (même branchées), la bimbo se voit en territoire conquis et vous classe automatiquement dans le règne des non-rivales.

 

Les voilées de la piscine démixée : Ca ça se passe plutôt au Maroc, car il faut que vous sachiez messieurs dames que pendant que certains femmes admirables luttent pour acquérir leurs droit en matière de divorce , d’héritage et faire appliquer la nouvelle mudawwana dans mon pays d"orifine, d’autres plus oisives (et certainement  plus aisées financièrement) ont investi toute leur énergie pour avoir des séances hommes femmes séparées dans certains piscines du royaume. Mais il en faut plus pour vous décourager et vous allez quand même pratiquer votre sport favori en vous disant qu’après tout les soixante longueurs avec ou sans hommes c’est du pareil au même. Mal vous en a pris, car non contente d’avoir supprimée la présence de la bête_j’ai nommé l’homme oui cet être inférieur qui va vous sauter dessus dès qu’un bout de chair malencontreux dépasse de votre accoutrement_ nos amis voilées viennent vous conseiller d’un ton douceureux de mettre plutot des caleçons au lien d’un maillot pour nager : « tu comprends, ma soeur, c’est pour ton bien que je te dis ça, j’essaie de te faire gagner le paradis ».Inutile de vous dire qu’après ça si vous êtes à poil dans le vestiaire, vous êtes irrémédiablement taxée d’hérétique.

 

 

Les vendeuses : n’importe lesquelles les vendeuses en général !Malheureusement jadis c’était une véritable profession avec ses règles ses us et ses coutumes .Aujourd’hui c’est visiblement devenu un  pis-aller ou un job transitoire mal payé. Du coup les vendeuses se vengent sur vous de manière ignoble : conseiller des leggings (oui ces pantalons moulants resurgis des années 80-) à une dame un peu forte, vous obliger à ranger la horde de vêtements que vous venez d’essayer vous-même, vous informer que malheureusement cette chemise s’arrête au 36 en vous scrutant d’un air sarcastique(oui on est gros à partir du 40 de nos jours ),vous affubler de froufrous en vous jurant que ça vous va alors que vous ne rêvez que de lignes graphiques, vous répondre avec un sourire mièvre qu’elles n’ont jamais consulté le site web de la marque...

Je ne parle même pas des vendeuses de magasins de luxe : là dès qu’on vous voit rentrer sans sac Vuitton ,l’air se charge de glace, le sourire de la vendeuse se fige,son regard se détourne et elle ne vous adresse pas la parole dussiez-vous lui avouez que vous venez d’hériter du magot d’une grand-mère anonyme.

 

Suite au prochain post : au programme : les gonzesses à l’heure du thé marocaine, les magazines féminins et autres joyeusetés !

15:58 Écrit par supertimba dans Ras le bol | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

Commentaires

vas y balance :) Lolll supertimba tu fa finir par te mettre sur le dos la moitié de la gente féminine.
Pour les vendeuses je le trouve des circonstances atténuantes. Dans ta liste elles sont les seules qui énervent par nécessité économique. En général on leur impose des comportements à tenir et on les contrôles pour voir s’elles appliquent le règlement ou non. En plus c’est leur job, et Dieu sait qu’on est pas souvent aimable quand on fait un job que l’on n’aime pas.
L’histoire de la piscine est révélatrice de toutes les transformations "contemporaines" de la société. Et je crains que tu n’as de choix qu’à te contenter d’accepter les choses et de t’énerver :)

Écrit par : Larbi | 26/11/2006

waily larbio t'es de retour! ils sont nombreux je sais et je viens d'en faire les frais, mais ne te laisse pas abattre.

Écrit par : supertimba | 26/11/2006

LOL, sa7ebti malek lyoum? J'attends la suite, sinon je pensais à 1 billet semblable; mais la fatigue la fatigue et le manque de sommeil ont raison de moi ces derniers temps.
Mwah

Écrit par : LOUla | 27/11/2006

Moi je trouve ca plutot sexy des lunettes...
Quant aux bimbos et autres petasses, j'ai plutot de la tristesse pour elles. En effet, je trouve ca triste de devoir recourir a tous ces artifices pour se donner le sentiment d'exister...

Enfin, j'imagine que c'est symptomatique de notre epoque...

Écrit par : Un Homme | 27/11/2006

Un homme: ce n'est pas uniquement reservés aux bimbos: tu n'imagines pas ce qu'on essaie de nous vendre à longueur de journée pour faire de nous des femmes dans le coup lol.Ah le supplice de l'esthticienne et le dilemne du fond de teint.Ne sois pas triste pour les bmbos, elles gagnent toujours!
Loula: un enervement suprême contre les gonzesses en ce moment chsaispas pourquoi!t9late helkouni!

Écrit par : supertimba | 27/11/2006

a lalla nzidek wahed la tonne d'énergumènes d'ici. Lghadab !!! Sus aux tricheuses!

Écrit par : najlae | 27/11/2006

Les commentaires sont fermés.