27/09/2008

souvenirs souvenirs

qui se souvient encore de faris al fata chouja3 et de zina?:)

 

 

21:56 Écrit par supertimba dans nihon jin dayo | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

25/08/2007

Nihonmania: arigatou yoko kanno!

A l’heure où la Belgique s’entre déchire entre néerlandophones et francophones et que l’avenir de ce pays en tant qu’union semble de plus en plus en menacé(cf www.lalibre.be pour les détails), j’ai décidé de poster un coup de coeur musical au lieu d’essayer de vous expliquer les méandres de la politique belge et le pourquoi des volontés de scission de la flandre.

C’est le dernier post de l’excellent label ash qui m’y a fait penser.

Ceux qui me connaissant savent que je suis nippophile et asiatophile à l’extrême : quand je ne suis pas plongé dans un manga ou dans un roman nippon torturé, je matte des dramas et des films asiates à volonté.

Aujourd’hui je vous fais partager mon coup de cœur pour yoko kanno, grande compositrice japonaise devant l’éternel capable de passer du jazz à l’électrop pop tout en créant des morceaux a capella planants bjorkiens:un must pour tout nippophile qui se respecte !

Très hétéroclite elle n’est jamais là où l’attend et cest pour ça qu’elle est unique.

Mes morceaux préférés restent sans doute ceux de l’ost de « COW Boy Beepop » un classique de l’animation japonaise avec un scenario et une musique qui sont restés dans les annales.

Pour les manga et anime addict avertis sachez que c’est elle qui a composé les musiques de Rahxephon,ghost in the shell( la série pas le film), lodoss wars, escaflowne et j’en passe.

Un petit tout sur le site de la dame vous en apprendra plus.

 

Je vous laisse avec l’ouverture du génial « Cow boy beepop » : Tank ! et celle très différente de l’anime non moins génial « Ghost in the shell standalone complex » : inner universe »

(une version du générique cowboy beepop où l'on voit réellement le space cowboy himself se trouvant ici:

http://www.youtube.com/watch?v=Obx0VDOf99A)

 


19:35 Écrit par supertimba dans nihon jin dayo | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook |

06/08/2006

Pour sortir de la sinistrose ambiante: Fitgh-o oh!

Changeons-nous un peu les idées...Fight-o oh! est le crédo d'une de mes héroines préférées, une japonaise, j'ai nommé Yankumi, l'héroine de Gokusen.

Je continue en cela la fidèle tradition de ce blog à contre courant,anti-marketing de masse , anti sujets populaires, anti-Pascal-Obispo en vous faisant entrer dans la 4ème dimension nippone.

Revenons à nos sushis:oui  vous avez bien lu ; une série japonaise, ou plus exactement un jdorama: contraction de japanese et drama(les japonais ayant un peu de mal avec les successions de consonnes entre lesquelles ils insèrent systématiquement des voyelles).

Tiré d'un manga célèbre(les jdorama sont souvent inspirées de mangas d'ailleurs), il y a tout ce qu'on aime dans Gokusen du moins si l'on aime le cinéma asiate: de la baston(in-dispensable) et encore de la baston, de la sagesse, des héros inoubliables, des personnages secondaires savoureux  et surtout des fous rires à répétition.

L'histoire est simple à priori: yamaguchi kumiko(bientot surnommée Yankumi par ses élèves), jeune professeur idéaliste effectue son entrée dans le lycée Shirokin où elle espère faire bénéficier les élèves de sa passion pour l'éducation.Mais yamaguchi a en fait une double vie: héritière d'un clan de yakusa dont elle est la dernière et l'unique descendante elle a refusé d'être chef du clan pour se consacrer à son sacerdoce éducatif. D'où le fait qu'elle est pro de la baston (ah quand yankumi denoue ses cheveux et commence à s'enerver ça vaut son pesant de tempura) et qu'elle utilise parfois une langage de gangster des plus chatiés.

Gokusen est par ailleurs la contraction de  Gokudo no Sensei , littéralement: professeur gangster.

L'idéal de Yamaguchi va être mis à mal très tot car on lui confie la pire classe du lycée constitué de tous les rebus et les "hopeless": la fameuse 3D!

 Nakama Yukie  l'actrice qui joue Gokusen interprète de manière hilarantes  les méandres de sa double identité quant aux  roles secondaires( Utsui Ken  qui joue le grand père est très connu au japon) ils sont également servis par un chapelet de très bons acteurs.

Vous pouvez pomper iciiiiiiii les torrents:

 

13:02 Écrit par supertimba dans nihon jin dayo | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |